• Guide de la Omra

    La Omra se compose de quatre pratiques essentielles. Tout d’abord, il faut revêtir les vêtements d’Ihram avant le Miqat, accomplir deux rak’ahs de salah et faire sa niyyah à l’approche du Miqat, puis réciter fréquemment la Talbiyah. Deuxièmement, vous effectuez le Tawaf al-Omra de la Kaaba suivi de deux rak’ahs de salah, de préférence près de Maqam Ibrahim. Troisièmement, vous faites le Sa’i de Safa et Marwa. Enfin, vous rasez (Halq) ou raccourcissez (Taqsir) vos cheveux, ce qui vous permet de quitter l’état d’Ihram et de terminer votre Omra.

    Ihram

    Article principal : Ihram
    Veuillez consulter cet article pour en savoir plus sur l’Ihram et ses interdictions.

    Pureté physique

    Avant de revêtir les vêtements d’Ihram, prenez soin de votre hygiène personnelle en vous coupant les ongles et en vous épilant sous les aisselles et sous le nombril. Vous devez ensuite faire le ghusl, une Sounnah très importante pour ceux qui ont l’intention d’entrer en état d’Ihram. Si vous ne pouvez pas faire le ghusl, il suffit de faire l’ wudhu. Les hommes peuvent appliquer de l’Attar/du parfum sur leur tête/barbe, en veillant à ce qu’il n’y en ait pas sur les vêtements d’Ihram. Toutes ces démarches doivent être effectuées sur votre lieu de résidence avant votre vol (si vous prenez l’avion).

    Vêtements d’Ihram

    Vous revêtirez ensuite vos vêtements d’Ihram qui, pour les hommes, consistent en deux pièces d’étoffe sans couture, normalement blanches et propres. L’étoffe qui s’enroule autour de la taille et couvre le bas du corps est appelée Izar et l’étoffe qui est drapée sur le haut du corps comme un châle est appelé rida. Les sandales ne doivent pas couvrir le talon ni la cheville. L’ école de pensée Hanafi stipule également que la partie supérieure du pied doit également rester découverte.

    Veillez à revêtir votre tenue d’Ihram avant de franchir le Miqat désigné. Vous vous rendrez probablement en Arabie Saoudite par avion. Il est donc conseillé de revêtir votre Ihram à l’aéroport avant le départ ou lors d’une escale si vous en avez une. Enregistrez-vous d’abord et changez-vous dans la salle de prière ou les toilettes. Vous pouvez également revêtir votre Ihram en vol, mais n’oubliez pas que les toilettes des avions sont généralement très exiguës et qu’il peut y avoir une ruée de personnes ayant l’intention de faire la même chose à l’approche du Miqat. Si vous décidez de revêtir votre tenue d’Ihram dans l’avion, faites-le au moins une heure avant le passage du Miqat.

    Article principal : Miqat

    Vous pouvez retarder votre intention jusqu’à l’approche du Miqat. Juste avant de le traverser, retirez tous les vêtements que vous pourriez encore porter et qui violent les conditions de l’Ihram, tels que les chaussettes, les couvre-chefs et les sous-vêtements.

    Les femmes ne sont pas tenues de se conformer à un code vestimentaire spécifique. Les vêtements doivent être des tenues islamiques normales et modestes, avec un voile de n’importe quelle couleur. Les mains et le visage doivent rester découverts, mais le port de chaussettes est autorisé.

    Remarque : si vous vous rendez à Médine avant La Mecque, vous n’avez pas besoin d’entrer en état d’Ihram à ce stade. Vous le ferez après votre séjour à Médine.

    Salah al-Ihram

    La Sounnah veut que l’on accomplisse deux rak’ahs de salah avant d’entrer en état d’Ihram. Cette prière peut être effectuée après s’être changé à l’aéroport ou dans l’avion avant de franchir le Miqat, à condition qu’il y ait des installations de prière à bord. Observez la prière avec l’intention d’accomplir deux rak’ahs nafl pour l’Ihram.

    Comme vous n’êtes pas encore dans l’état spirituel de l’Ihram, la prière peut être observée la tête couverte. Il est recommandé de réciter la Sourate al-Kafirun (Sourate 109) dans la première rak’ah et la Sourate al-Ikhlas (Sourate 112) dans la seconde, bien que d’autres Sourates puissent être récitées. N’oubliez pas de faire des du’a après cette salah.

    niyyah

    La niyyah pour la Omra doit être faite au niveau du Miqat ou à proximité de celui-ci lorsque vous vous déplacez dans sa direction. L’idéal est de retarder l’intention jusqu’au dernier moment afin de ne pas être limité par ses interdictions plus longtemps que nécessaire. Il est recommandé (Mustahabb) de formuler l’intention verbalement et de la réitérer intérieurement.

    Voici trois exemples d’intentions qui peuvent être prononcées en arabe :

    لَبَّيْكَ اَللَّهُمَّ عُمْرَةً
    Labbayka Llāhumma ‘umratan.

    Ô Allah, je suis ici pour accomplir la Omra.

    اَللَّهُمَّ إِنِّيْ أُرِيدُ الْعُمْرَةَ
    Allāhumma innī urīdu l-‘umrata.

    Ô Allah, j’ai l’intention de faire la Omra.

    اَللَّهُمَّ إِنِّيْ أُرِيدُ الْعُمْرَةَ فَيَسِّرْهَا لِي وَتَقَبَّلْهَا مِنِّيْ
    Allāhumma innī urīdu l-‘umrata fa yassirhā lī wa taqabbalhā minnī.

    Ô Allah, j’ai l’intention d’accomplir la Omra, alors acceptez-la de ma part et facilitez-la-moi.

    Talbiyah

    Après avoir fait votre niyyah, vous devez réciter la Talbiyah pour valider votre intention et entrer en état d’Ihram. La prononciation de la Talbiyah est wajib selon les écoles de pensée Hanafi et Maliki. Les écoles Shafi’i et Hanbali la considèrent comme une Sounnah.

    Vous devez réciter la Talbiyah au moins une fois après avoir formulé votre intention de faire la Omra. Si vous ne le faites pas, la Omra ne sera pas valide !

    La méthode Sounnah de récitation de la Talbiyah consiste à faire une brève pause à quatre endroits, indiqués par les tirets. La prière est la suivante :

    لَبَّيْكَ اَللَّهُمَّ لَبَّيْكَ – لَبَّيْكَ لَا شَرِيكَ لَكَ لَبَّيْكَ – إِنَّ الْحَمْدَ وَالنِّعْمَةَ لَكَ وَالْمُلْكَ – لَا شَرِيكَ لَكَ  –

    Labbayka Llāhumma labbayk(a), labbayka lā sharīka laka labbayk(a), inna l-ḥamda wa n-ni’mata, laka wa l-mulk(a), lā sharīka lak.

    A Votre service, Allah, à Votre service. A Votre service, Vous n’avez pas d’associé, à Votre service. En vérité, toute la louange, la faveur et la souveraineté Vous appartiennent. Vous n’avez pas d’associé.

    Article principal : Talbiyah

    Après avoir prononcé la Talbiyah, vous serez en état d’Ihram et serez considéré comme Muhrim. Assurez-vous de bien connaître les interdictions de l’Ihram et veillez à ne pas enfreindre ses règles. Si une règle de l’Ihram est violée, le Damm ou la Sadaqah seront exigés en guise d’ expiation.

    Article principal : Violations et sanctions

    Il est recommandé d’envoyer des Salawat sur le Prophète ﷺ après avoir récité la Talbiyah et de faire des du’a pour soi-même et pour les autres. Continuez à réciter la Talbiyah pendant le reste de votre voyage jusqu’à ce que vous atteigniez l’une des portes du Masjid al-Haram avant d’accomplir le Tawaf.

    Haram de La Mecque

    Le Haram de La Mecque est une zone sacrée qui s’étend sur plusieurs kilomètres autour du Masjid al-Haram dans toutes les directions. Dans cette zone, il est interdit de :

    • Couper ou endommager l’herbe, les arbres ou tout autre type de végétation.
    • Porter préjudice aux animaux sauvages ou les tuer. Cela implique de ne pas faire peur aux pigeons et autres oiseaux.
    • Transporter des armes.
    • Se battre ou se comporter de manière à violer le caractère sacré de cette zone.

    Même s’il est peu probable que vous enfreigniez l’une de ces règles, gardez à l’esprit le caractère sacré de La Mecque.

    Remarque : si vous avez l’intention d’accomplir une Omra supplémentaire plus tard, vous devez assumer l’Ihram en dehors des limites du Haram avant de retourner au Masjid al-Haram pour accomplir la Omra. Beaucoup choisissent d’entrer en Ihram au Masjid Aïcha, qui est l’endroit le plus pratique et le plus proche du Masjid al-Haram. Des moyens de transport sont disponibles à proximité de la mosquée pour s’y rendre.

    Entrée à La Mecque

    Lorsque vous atteignez les limites du Haram, récitez constamment la Talbiyah, faites du dhikr et envoyez des Salawat sur le Prophète ﷺ. Il est recommandé de réciter les du’a suivantes en entrant dans le Haram :

    اَللَّهُمَّ هَذَا حَرَمُكَ وَأَمْنُكَ فَحَرِّمْنِي عَلَى النَّارِ ❁ وَأَمِنِّي مِنْ عَذَابِكَ يَوْمَ تَبْعَثُ عِبَادَكَ ❁ وَاجْعَلْنِي مِنْ أَوْلِيَائِكَ وَأَهْلِ طَاعَتِكَ.

    Allāhumma hādhā ḥaramuka wa amnuka fa ḥarrimnī ʿalā-n-Nār, wa amminnī min ‘adhābika yawma tab’athu ‘ibādak, wa j’alnī min awliyā’ika wa ahli ṭā’atik.

    Allah, ceci est Votre sanctuaire et Votre sécurité, alors rendez-moi illégitime au feu de l’Enfer, mettez-moi à l’abri de Votre châtiment le jour où Vous  ressusciterez Vos serviteurs, et faites de moi l’un de Vos alliés et l’un des gens qui Vous obéissent.

    Après être arrivé à votre logement à La Mecque, vous voudrez peut-être vous rafraîchir ou vous reposer avant de vous rendre au Masjid al-Haram pour accomplir le Tawaf al-Omra. Si vous décidez de prendre une douche, veillez à ne pas utiliser d’articles interdits en état d’Ihram, par exemple du savon ou du shampoing parfumé. Il est recommandé de se présenter au Masjid al-Haram dès que possible.

    Lorsque vous êtes prêt, décidez quels sont les biens que vous souhaitez emporter avec vous, en gardant à l’esprit que des voleurs opèrent dans la mosquée.

    Conseil : il est recommandé d’emporter un sac à cordon pour vos chaussures. Gardez-les près de vous car elles peuvent se perdre assez facilement.

    Entrer dans le Masjid al-Haram

    La Sounnah veut que l’on entre dans le Masjid al-Haram par Bab al-Salam (la Porte de la Paix). Cela ne sera peut-être pas possible car les autorités ont réservé des entrées de la mosquée aux pèlerins effectuant la Omra. Si vous ne pouvez pas le faire, vous pouvez passer par n’importe quelle autre porte. Entrez avec le pied droit en premier et récitez la supplication pour entrer dans une mosquée. L’une ou l’autre de ces supplications, ou les deux, peuvent être récitées :

    .بِسْمِ اللهِ ❁ اَللَّهُمَّ صَلِّ عَلَى مُحَمَّدٍ ❁ اَللَّهُمَّ اغْفِرْ لِي وَافْتَحْ لِي أَبْوَابَ رَحْمَتِكَ

    Bismi Llāh. Allāhumma ṣalli alā Muhammad. Allāhumma-ghfir lī wa-ftaḥ lī abwāba raḥmatik.

    Au nom d’Allah, Ô Allah priez pour Muhammad ﷺ. Ô Allah, pardonnez-moi et ouvrez-moi les portes de Votre miséricorde.

    أَعُوذُ بِاللهِ الْعَظِيمِ ❁ وَبِوَجْهِهِ الْكَرِيمِ ❁ وَسُلْطَانِهِ الْقَدِيمِ ❁ مِنَ الشَّيْطَانِ الَرَّجِيمِ

    A’ūdhu bi-llāhi-l-Aẓīm, wa bi-wajhihi-l-karīm, wa sulṭānihi-l-qadīm, mina-shayṭāni-r-rajīm.

    Je cherche protection auprès d’Allah l’Immense, de Son noble visage et de Sa puissance souveraine prééternelle contre Shaytan le mécréant.

    Notes :

    • Ne faites pas Tahiyatul Masjid (prière de salutation de la mosquée) si vous en avez l’intention ; votre Tawaf suffira à “saluer” le Masjid al-Haram 
    • Si vous n’avez pas l’intention de faire le Tawaf immédiatement, vous pouvez faire le Tahiyatul Masjid.
    • Dans le Masjid al-Haram, il est permis de passer devant ceux qui accomplissent la salah. Toutefois, leur lieu de prosternation doit être évité.

    Première vision de la Kaaba

    Après être entré dans la mosquée, gardez le regard baissé jusqu’à ce que vous atteigniez la zone du mataf, qui est l’espace ouvert où se déroule le Tawaf. Lorsque vous serez prêt, avec humilité, crainte et révérence, levez votre regard pour contempler la vision de bétitude de la Sainte Kaaba.

    Lorsque vous verrez la Kaaba pour la première fois, levez les mains et faites vos du’a avec la plus grande concentration et sincérité, car c’est l’un des endroits où les prières sont exaucées. N’oubliez pas de réciter des Salawat sur le Prophète ﷺ lorsque vous faites des du’a. Omar ibn al-Khattab I a raconté :

    La du’a est suspendue entre le ciel et la terre et rien n’en n’est pris jusqu’à ce que vous envoyiez des bénédictions sur votre Prophète ﷺ.
    [Relaté dans le Sunan al-Tirmidhi]

    L’Imam Abu Hanifa Je profite de cette occasion pour adresser à Allah des prières pour qu’il fasse partie de ceux dont les supplications sont toujours acceptées.

    Récitez trois fois ce qui suit :

    اللّٰهُ أَكْبَرُ ❁ اللّٰهُ أَكْبَرُ . لَآ اِلَهَ اِلَّا اللّٰهُ

    Allāhu akbar. Allāhu akbar. Lā ilāha illa-llāh.

    Allah est le plus grand. Allah est le plus grand. Il n’y a pas d’autre Dieu qu’ Allah.

    C’est une Sounnah de réciter les du’a suivantes :

    اَلَّهُمَّ زِدْ أَهْلَ هَذَا الْبَيْتَ تَشْرِيفاً وَتَعْظِيماً وَتَكْرِيماً وَمَهَابَةً ❁ وَزِدْ مَنْ شَرَّفَهُ وَكَرَّمَهُ مِمَّنْ حَجَّهُ أَوْ اعْتَمَرَهُ تَشْرِيفاً وَتَكْرِيماً وَتَعْظِيماً وَبِرّاً

    Allāhumma zid hādhā-l-Bayta tashrīfan wa ta’ẓīman wa takrīman wa mahābah, wa zid man sharrafahu wa karramahu mimman ḥajjahu awi-‘tamarahu tashrīfan wa takrīman wa ta’ẓīman wa birrā.

    Allah, augmentez l’honneur, l’estime, le respect et la révérence de cette Maison. Et augmentez ceux qui l’honorent et la respectent – ceux qui accomplissent le Hajj ou la Omra – en honneur, en respect, en estime et en piété.

    اللّٰهُمَّ أَنْتَ السَّلاَمُ وَمِنْكَ السَّلَامُ ❁ حَيِّنَا رَبَّنَا بِالسَّلاَمِ.

    Allāhumma Anta-s-Salāmu wa minka-s-salām, ḥayyinā Rabbanā bi-salām.

    Ô Allah, Vous êtes la paix et c’est de Vous que vient la paix. Faites-nous vivre, Seigneur, dans la paix.

    Faites le dhikr, faites des du’a et envoyez des Salawat sur le Prophète ﷺ en abondance ici. Profitez de cette occasion avant de commencer votre Tawaf, surtout si c’est la première fois que vous posez les yeux sur la Kaaba.

    Tawaf al-Omra

    Article principal : Tawaf

    Pour que le Tawaf soit considéré comme valide, les conditions suivantes doivent être remplies :

    Pèlerins effectuant le Tawaf al-Ziyarah
    Pèlerins effectuant le Tawaf
    1. Effectuer le Tawaf soi-même.
    2. Faire une intention (verbale ou non).
    3. Faire le Tawaf au Masjid al-Haram.
    4. Être en état de wudhu et exempt de tout ce qui nécessite le ghusl, par exemple les menstruations.
    5. Dissimuler l’awrah.
    6. Commencer le Tawaf à partir de Hajar al-Aswad.
    7. Se déplacer dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.
    8. Éviter le Hatim (la zone en demi-cercle à l’extérieur de la Kaaba).
    9. Effectuer le Tawaf à pied, pour ceux qui le peuvent.
    10. Effectuer sept circuits.
    11. Accomplir deux rak’ahs de salah après le Tawaf.

    Préparation

    Assurez-vous d’être en état de wudhu et, si vous êtes un homme, découvrez votre épaule droite en passant l’ étoffe supérieure de votre Ihram sous votre aisselle droite, en laissant le vêtement pendre sur votre épaule gauche (Idtiba).

    Point de départ

    Le Tawaf commence à al-Hajar al-Aswad
    Le Tawaf commence à al-Hajar al-Aswad

    Placez-vous dans l’axe de l’angle de la Kaaba où se trouve Hajar al-Aswad. Cet angle est celui qui fait face à un seul minaret (les trois autres angles font face à deux minarets). Une lumière verte sur le mur du Masjid, en face de la Kaaba, indique le point de départ du Tawaf. C’est le point de départ de chaque shawt (circuit). Placez-vous juste devant ce point de départ, face à la Kaaba.

    Intention

    Comme pour tout autre acte d’adoration, faites la niyyah d’accomplir le Tawaf uniquement pour Allah. Vous pouvez également demander que votre Tawaf soit accepté et facilité. Les mots suivants peuvent être prononcés :

    Ô Allah, j’ai l’intention d’accomplir le Tawaf de la Omra de la Kaaba pour Vous et Vous seulement. Je Vous prie de bien vouloir l’accepter et de me faciliter la tâche.

    Vous pouvez faire l’intention suivante, qui est en arabe :

    اَللَّهُمَّ إِنِّيْ أُرِيدُ طَوَافَ بَيْتِكَ الْحَرَامِ فَيَسِّرْهُ لِي وَتَقَبَّلْهُ مِنِّيْ
    Allāhumma innīdu l-ṭawwafa baytika l-ḥarāmi fa yassirhu lī wa taqabbalhu minnī.

    Ô Allah, j’ai l’intention d’accomplir le Tawaf de la Mosquée Sacrée, alors acceptez-le de ma part et facilitez-moi la tâche.

    La niyyah n’a pas besoin d’être verbale.

    Embrasser, toucher ou saluer Hajar al-Aswad (Istilam)

    Bien qu’il soit très vertueux d’embrasser Hajar al-Aswad, ne faîtes pas du tort aux autres autour de vous en tentant de l’atteindre.

    • Embrasser – Si vous atteignez Hajar al-Aswad, posez vos mains dessus, mettez votre visage entre vos mains, dites ” bismi Llāhi wallāhu akbar (ِسْمِ اللّٰهِ وَاللّٰهُ أَكْبَرُ) ” et embrassez-la légèrement. Certains érudits ont dit qu’il est préférable de l’embrasser trois fois si l’on en a l’occasion.
    • Toucher – Si vous êtes à portée de main mais que vous ne pouvez pas l’embrasser, touchez-la avec votre (vos) main(s) et embrassez votre (vos) main(s).
    • Salutation – S’il n’est pas possible d’atteindre la pierre, ce qui sera probablement le cas, effectuez un Istilam symbolique à distance en faisant directement face au Hajar al-Aswad et en levant les mains jusqu’aux lobes des oreilles (comme vous le feriez en commençant la salah). Veillez à ce que vos paumes soient également tournées vers elle, comme si votre visage et vos mains étaient sur Hajar al-Aswad, et dites ” bismi Llāhi wallāhu akbar (ِسْمِ اللّٰهِ وَاللّٰهُ أَكْبَرُ) “. Vous pouvez embrasser vos paumes si vous le souhaitez.

    Si vous décidez d’essayer d’embrasser ou de toucher Hajar al-Aswad, il est important de savoir que l’expérience peut être très intense. En raison du grand nombre de personnes rassemblées autour d’elle, il y a souvent beaucoup de bousculades, ce qui peut entraîner des blessures. Il est pratiquement impossible d’atteindre Hajar al-Aswad sans devoir se frayer un chemin parmi les personnes qui se disputent la pierre sacrée.

    La supplication suivante, une du’a d’Ali I, peut être récitée en arrivant parallèlement au Hajar al-Aswad dans chaque circuit :

    سْمِ اللّٰهِ وَاللّٰهُ أَكْبَرُ ❁ اَللَّهُمَّ إِيمَاناً بِكَ وَتَصْدِيقاً بِكِتَابِكَ ❁ وَوَفَاءً بِعَهْدِكَ ❁ وَاتِّبَاعاً لِسُنَّةِ نَبِيِّكَ مُحَمَّدْ

    Bismi Llāhi wa Llāhu akbar, Allāhumma īmānan bika wa taṣdīqan bi kitābika wa wafā’an bi ahdika wattibā’an li sunnati nabiyyika Muḥammadin ﷺ.

    Au nom d’Allah, Allah est le plus grand. Ô Allah, par foi en Vous, par conviction en Votre livre, par respect de Votre engagement et par émulation de la Sounnah de Votre Prophète ﷺ.

    D’autres formes de dhikr telles que le Tahlil (lā ilāha illā Allāh) et les Salawat sur le Prophète ﷺ peuvent également être prononcées à ce stade.

    Commencer le Tawaf

    Tournez à droite et commencez le premier circuit de votre Tawaf, en vous assurant que la Kaaba soit sur votre gauche. Procéder dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et éviter de traverser le Hijr Ismail. Si vous passez à travers, le circuit ne comptera pas et devra être répété.

    Raml

    Au cours des trois premiers circuits, les hommes doivent effectuer le Raml, qui consiste à marcher rapidement en levant les jambes avec force et en bombant le torse. Toutefois, en cas d’encombrement, ce qui sera probablement le cas si vous êtes plus proche de la Kaaba, n’accomplissez cette Sounnah que si vous êtes sûr de ne pas porter préjudice aux autres ou de ne pas les gêner. Pendant les heures de pointe, il est peu probable que vous puissiez l’ effectuer.

    Dhikr et du’a

    Pendant le Tawaf, vous pouvez réciter les prières et les supplications de votre choix. Les du’a sont acceptées pendant le Tawaf, alors profitez de l’occasion pour vous souvenir d’Allah avec sincérité et dévotion. Il est peut-être préférable de ne pas lire un livre de du’a, surtout si vous ne comprenez pas l’arabe. L’imam Ibn Hibban V a dit :

    Réciter une du’a dissiperait ce moment, parce qu’avec des du’a spécifiques, on ne ferait simplement que répéter des mots, alors que cette occasion est pour toutes les du’a et pour se souvenir de son Seigneur avec humilité et sincérité.

    Vous devez donc adresser vos supplications dans la langue et de la manière qui vous conviennent le mieux. Si vous souhaitez faire des supplications coraniques et prophétiques pendant votre Tawaf, faites l’effort de les mémoriser et d’en apprendre le sens. Il est également recommandé de réciter le Coran et d’envoyer des Salawat sur le Prophète ﷺ pendant le Tawaf.

    Rukn al-Yamani

    Al-Rukn al-Yamani
    Al-Rukn al-Yamani

    Lorsque vous atteignez le Rukn al-Yamani (le coin yéménite), le coin qui précède Hajar al-Aswad, touchez-le avec votre main droite ou vos deux mains et dites ” Allāhu akbar (اللّٰهُ أَكْبَرُ) ” si vous parvenez à vous en approcher suffisamment. S’il y a trop d’encombrement, comme c’est probablement le cas, continuez sans dire le Takbir ou faire un geste dans ce sens.

    C’est une Sounnah de réciter la du’a suivante entre le Rukn al-Yamani et Hajar al-Aswad :

    رَبَّنَا آتِنَا فِي الدُّنْيَا حَسَنَةً وَفِي الْآخِرَةِ حَسَنَةً وَقِنَا عَذَابَ النَّارِ

    Rabbanā ātinā fi d-dunyā ḥasanatan wafi l-ākhirati ḥasanatan wa qinā ‘adhāba n-nār.

    Ô notre Seigneur, accordez-nous le bien de ce monde, le bien de l’au-delà, et préservez-nous du châtiment du feu.
    [Sourate Al-Baqarah, 2:201].

    L’imam Shafi’i V recommande de réciter cette du’a tout au long du Tawaf.

    Fin du circuit au Hajar al-Aswad

    Le retour au Hajar al-Aswad marque l’achèvement d’un circuit. Commencez le deuxième en faisant l’Istilam de Hajar al-Aswad comme décrit précédemment et en disant ” Allāhu akbar (اللّٰهُ أَكْبَرُ) “. Vous devez dire Allāhu akbar en faisant Istilam dans tous les circuits suivants. Vous ferez l’Istilam huit fois au total pendant le Tawaf ; une fois avant le début du Tawaf et une fois à la fin de chacun des sept circuits.

    Pendant le Tawaf

    Le Tawaf doit être accompli de manière continue, sans interruption entre les circuits. Toutefois, si une prière collective doit commencer, vous devez vous joindre à la congrégation et reprendre votre Tawaf à l’endroit où vous l’avez interrompu. Il n’est pas nécessaire de répéter le circuit. Ces règles s’appliquent également si vous devez répéter votre wudhu.

    Compléter le Tawaf

    Procédez de la même manière jusqu’à ce que vous ayez réalisé sept circuits. La pratique de l’Istilam au début et à la fin du Tawaf est une Sounnah très importante et la pratique de l’Istilam aux six autres occasions est souhaitable.

    Si vous êtes en état d’Idtiba, couvrez votre épaule avec votre Ihram.

    Salah

    Maqam Ibrahim
    Maqam Ibrahim

    À la fin du Tawaf, accomplissez deux rak’ahs de salah, de préférence dans une position où le Maqam Ibrahim se trouve entre vous et la Kaaba. Cependant, il faut garder à l’esprit que le Maqam Ibrahim étant situé à l’intérieur du mataf, les pèlerins effectuant le Tawaf n’ont souvent aucun endroit où se déplacer, si ce n’est autour et presque au-dessus de ceux qui prient juste de l’autre côté du Maqam Ibrahim, ce qui entraîne une grande congestion. S’il n’est pas possible d’accomplir la prière à cet endroit en raison de l’affluence, elle peut être accomplie n’importe où dans le Masjid al-Haram.

    En se déplaçant vers l’endroit où l’on a l’intention d’accomplir les deux rak’ahs, il est recommandé de réciter de manière audible ce qui suit :

    وَاتَّخِذُوا مِنْ مَقَامِ إِبْرَاهِيمَ مُصَلًّى

    Wattakhidhu min maqāmi Ibrāhīma muṣalla.

    Et prenez le Maqam Ibrahim comme lieu de salah.
    [Sourate al-Baqarah, 2:125].

    Il est Sounnah de réciter la Sourate al-Kafirun (sourate 109) dans la première rak’ah et la Sourate al-Ikhlas (sourate 112) dans la seconde, après la Sourate al-Fatiha. Veillez à faire beaucoup de du’a après avoir accompli la prière.

    Zamzam

    Le zamzam est disponible dans tout le Haram.
    Zamzam est disponible dans tout le Haram.

    Après avoir accompli la salah et fait des du’a, buvez l’eau de Zamzam qui est disponible autour de la zone de Tawaf et à diverses fontaines et distributeurs d’eau dans le Masjid al-Haram. L’ouverture de l’ancien puits de Zamzam a été couverte afin de laisser plus d’espace pour faire le Tawaf.

    Le Prophète ﷺ a dit : “L’eau de Zamzam est destinée à l’usage pour lequel elle est bue”. Avant de boire l’eau de Zamzam, faites l’intention que sa consommation soit un moyen de réaliser vos souhaits, qu’il s’agisse d’une bonne santé, d’une réussite dans ce monde ou d’une protection contre les tribulations de la tombe. Lorsqu’on boit l’eau, il est mustahabb de se tenir debout et de faire face à la Kaaba, de dire Bismillah, de faire une pause pour respirer trois fois et de dire Alhamdulillah après avoir terminé. Vous pouvez également l’appliquer sur votre visage et votre corps. Vous pouvez réciter la du’a suivante après avoir bu l’eau :

    اَللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ عِلْمًا نَافِعًا وَ رِزْقًا وَاسِعًا وَ شِفَاءً مِنْ كُلِّ دَاءٍ

    Allahumma innī as’aluka ‘ilman nāfi’an, wa rizqan wāsi’an, wa ‘amalan mutaqabbalan, wa shifā’an min kulli dā’.

    Ô Allah, je Vous demande un savoir bénéfique, un approvisionnement abondant et la guérison de toute maladie.

    Vous pouvez également faire toute autre supplication de votre choix, car il s’agit d’une autre station où les du’a sont acceptées.

    Multazam

    Pèlerins s'accrochant aux murs de la Kaaba
    Pèlerins s’accrochant aux murs de la Kaaba

    Après avoir bu l’eau du Zamzam, vous pouvez vous rendre au Multazam, qui est la zone située entre Hajar al-Aswad et la porte de la Kaaba.

    Le Multazam est presque impossible à atteindre pendant la saison du Hajj en raison des grandes foules qui s’y rassemblent. Cependant, il est parfois accessible à d’autres moments de l’année.

    S’il est possible d’atteindre le Multazam, levez les mains au-dessus de la tête, accrochez-vous au mur et appuyez votre poitrine et vos joues contre lui. Il s’agit d’une Sounnah du Prophète ﷺ et d’une autre station où les supplications sont acceptées, vous devriez donc prolonger vos du’a ici.

    Si vous ne pouvez pas atteindre Multazam à cause de la foule, vous pouvez vous mettre en face et faire vos du’a à distance.

    Sa’i

    Article principal : Sa’i

    La Sounnah veut que l’on fasse le Sa’i immédiatement après le Tawaf, bien que l’on puisse faire une pause si nécessaire. Si vous vous sentez fatigué après le Tawaf ou si vous avez mal aux pieds, vous pouvez vous reposer jusqu’à ce que vous vous sentiez prêt. N’oubliez pas que vous allez parcourir plus de trois kilomètres pendant le Sa’i. Assurez-vous donc d’avoir suffisamment d’énergie pour accomplir le rite avant de commencer.

    Pour que le Sa’i soit considéré comme valide, les conditions suivantes doivent être remplies :

    1. Effectuer soi-même le Sa’i.
    2. Être entré en état d’Ihram avant d’accomplir le Sa’i.
    3. Rester en état d’Ihram jusqu’à ce que le Sa’i soit terminé.
    4. Effectuer le Sa’i au bon moment.
    5. Commencer le Sa’i à Safa et le terminer à Marwa.
    6. Effectuer le Sa’i après avoir fait le Tawaf.
    7. Effectuer le Sa’i à pied, à moins d’avoir une excuse valable.
    8. Effectuer sept trajets.
    9. Parcourir la distance complète entre Safa et Marwa.

    Istilam du Hajar al-Aswad

    Avant le Sa’i, il est Sounnah de faire l’Istilam du Hajar al-Aswad une dernière fois. Ce sera la neuvième fois, après les huit fois où vous avez effectué l’Istilam pendant le Tawaf.

    Si vous avez oublié de faire cet Istilam, ou si vous avez du mal à revenir à la ligne du Hajar al-Aswad à cause de l’affluence ou de la fatigue, vous pouvez l’omettre. Cependant, vous pouvez faire l’Istilam n’importe où dans le Masjid al-Haram, tant que vous faites face au Hajar al-Aswad.

    Se rendre à Safa

    safa-sign
    Un panneau indiquant la localisation de Safa

    Rendez-vous sur la colline de Safa, située à l’intérieur du Masjid al-Haram, dans l’axe du Hajar al-Aswad. Des panneaux indiquent l’endroit où elle se trouve. À l’approche de la Safa, la Sounnah recommande de réciter ce qui suit :

    ِإِنَّ الصَّفَا وَالْمَرْوَةَ مِنْ شَعَائِرِ اللّٰهِ

    Inna ṣ-ṣafā wa l-marwata min sha’ā’iri Llāh(i).

    Safa et Marwa font partie des Signes d’Allah.
    [Sourate al-Baqarah, 2:158].

    Ensuite, dites :

    أَبْدَأُ بِمَا بَدَأَ اللهُ بِهِ

    Abda’u bimā bad’allahu bihi.

    Je commence par ce qu’Allah a commencé.

    Ils ne doivent être récités qu’une fois avant le Sa’i et non au début de chaque trajet.

    La colline de Safa, aujourd'hui enclavée
    La colline de Safa est maintenant fermée

    Faire des du’a à Safa

    En atteignant la colline de Safa, faites face à la direction de la Kaaba et levez les mains en signe de supplication. La vue de la Kaaba peut être obstruée, alors faites une bonne évaluation de son emplacement et orientez-vous dans cette direction. Ne levez pas les mains jusqu’aux lobes des oreilles et ne faites pas de gestes en direction de la Kaaba comme vous l’auriez fait pendant le Tawaf. Vous pouvez dire le Takbir (Allāhu akbar), le Tahlil (lā ilāha illā Allāh) et envoyer des Salawat sur le Prophète ﷺ.

    Il est d’usage de réciter les du’a suivantes :

    اللّٰهُ أَكْبَرُ ❁ اللّٰهُ أَكْبَرُ ❁ اللّٰهُ أَكْبَرُ ❁ وَلِلّٰهِ الْحَمْدُ

    Allāhu akbar, Allāhu akbar, Allāhu akbar, wa lillāhi l-ḥamd.

    Allah est le plus grand, Allah est le plus grand, Allah est le plus grand, et c’est à Allah que revient la louange.

    لَآ إِلٰهَ إِلاَّ اللّٰهُ وَحْهُ لَ شَرِيكَ لَهُ ❁ لَهُ الْمُلْكُ وَلَهُ الْحَمْدُ ❁ يُحْيِي وَيُمِيتُ ❁ وَهُوَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ ❁

    Lā ilāha illallāh waḥdahu lā sharīka lah(u), lahu l-mulku wa lahu l-ḥamdu yuḥyī wa yumīt(u), wa huwa ‘alā kulli shay’in qadīr.

    Il n’y a pas d’autre divinité qu’ Allah, seul sans associé. C’est à Lui que revient la domination et c’est à Lui que revient toute la louange. Il donne la vie et la mort et il a le pouvoir sur tout.

    لَآ إِلٰهَ إِلَّا اللّٰهُ وَحْدَهُ ❁ اَنْجَزَ وَعْدَهُ وَنَصَرَ عَبْدَهُ وَهَزَمَ اَلْأَحْزَابَ وَحْدَهُ

    Lā ilāha illallāhu waḥdah(u), anjaza wa’dahu wa naṣara ‘abdahu wa hazama l-aḥzāba waḥdah.

    Il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah seul. Il a tenu sa promesse, soutenu son esclave et vaincu seul les confédérés.

    Après avoir récité ces du’a, vous pouvez réciter vos propres supplications. Récitez les du’a trois fois au total, en faisant vos propres supplications entre à chaque fois, comme le voulait la Sounnah du Prophète ﷺ.

    Se rendre à Marwa

    De Safa, dirigez-vous vers Marwa. Entre Safa et Marwa, vous rencontrerez deux séries de lumières fluorescentes vertes à environ 50 mètres l’une de l’autre, qui indiquent la distance que Hajar a parcourue pour atteindre un terrain plus élevé. Ces deux bornes sont connues sous le nom de Milayn al-Akhdharayn (les deux bornes vertes). Entre ces deux lumières, il est Sounnah pour les hommes de courir à une allure moyenne tandis que les femmes doivent continuer normalement.

    Feux verts
    Des lumières fluorescentes vertes indiquent l’endroit où Hajar a couru pour atteindre un terrain plus élevé.

    Dhikr et du’a

    Il n’y a pas de dhikr ou de du’a prescrits à réciter pendant le Sa’i. Vous pouvez donc réciter les prières ou les supplications de votre choix et envoyer des Salawat sur le Prophète ﷺ.

    Faire des du’a à Marwa

    En atteignant la colline de Marwa, faites face à la direction de la Kaaba, levez les mains en signe de supplication et répétez les mêmes supplications que celles que vous avez récitées à Safa.

    Un trajet de Sa’i est ainsi effectué. Le retour à Safa est considéré comme un deuxième trajet.

    Fin du Sa’i

    Répétez cette procédure jusqu’à ce que vous ayez effectué sept trajets, et vous devriez alors vous trouver sur la colline de Marwa.

    Un panneau indiquant la fin du Sa’i

    Dua et salah

    Il est recommandé de faire les dernieres du’a ici et d’accomplir deux rak’ahs de nafl salah au Masjid al-Haram après le Sa’i.

    Quitter le Haram

    Lorsque vous quittez le Masjid al-Haram, sortez du pied gauche et récitez la du’a suivante, comme l’était la Sounnah du Prophète ﷺ lorsqu’il quittait la mosquée :

    بِسْمِ اللهِ وَالصَّلَاةُ وَالسَّلَّامُ عَلَى رَسُولِ اللهِ ❁ اَللَّهُمَّ إَنِّي أَسْأَلُكَ مِنْ فَضْلِكَ

    Bismi Llāhi, wa ṣ-ṣalātu wa s-salāmu ʿalā rasūli Llāh. Allāhumma innī as’aluka min faḍlik.

    Au nom d’Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur le messager d’Allah. Ô Allah, je Vous demande de Votre bonté.

    Halq ou Taqsir

    Après le Sa’i, vous devez vous raser les cheveux (Halq) ou les couper d’au moins 2,5 cm (Taqsir) afin de quitter l’état d’Ihram et de terminer votre Omra. Il est plus vertueux pour un homme d’avoir la tête complètement rasée.

    Les femmes peuvent uniquement se faire couper les cheveux.

    La Mecque compte un certain nombre de salons de coiffure agréés, qui sont ouverts 24 heures sur 24 et ne ferment généralement qu’à l’heure de la salah. Les tours Zamzam, le complexe commercial Hilton et les tours al-Safwa comptent de nombreux salons de coiffure. Vous verrez également de nombreux coiffeurs à l’extérieur de la porte Marwa après avoir terminé Sa’i.

    Il est également possible de vous raser ou de vous couper les cheveux vous-même pour sortir de l’état d’Ihram.

    Félicitations pour votre Omra !

    Vous êtes maintenant libéré des restrictions de l’Ihram et vous pouvez revêtir des vêtements ordinaires. Si vous prévoyez d’accomplir une autre Omra, vous devez vous rendre à la limite du Haram afin d’entrer à nouveau en état d’Ihram. La plupart des pèlerins choisissent d’entrer en Ihram au Masjid Aïcha, qui est l’endroit le plus pratique et le plus proche du Masjid al-Haram. Des taxis sont disponibles à proximité de la mosquée.

    Add comment

    Topics

    Makkah / Madinah Landmark